25 août 2017

La survie de votre entreprise

Bâtir une entreprise et en assurer la survie n’est pas une mince affaire. Tout d’abord, il faut élaborer de bons plans d’affaires ainsi que des stratégies de marketing. Par la suite, il faut bien comprendre et connaître le marché cible et les finances afin de bien planifier les investissements futurs. S’il y a des employés, il faut les superviser, les former ainsi que les motiver. Par la manière de gérer notre entreprise, nous avons tous du pouvoir sur ce qui vient d’être énuméré. Imaginez-vous un instant, est-ce que c’est de la gestion pour vous quand vous prenez deux semaines de vacances? Ensuite, vous arrive-t-il de prendre jusqu’à un mois de vacances? Et si vous en preniez, serait-il possible pour vous de le faire? Donc, qu’adviendrait-il de votre entreprise si vous n’étiez plus là demain pour cause de santé ou de décès pour une période de 1 mois, 3 mois, 6 mois, ou plus?

Questionnement

Êtes-vous déjà posé ces questions? Pendant combien de temps votre entreprise peut-elle supporter votre absente suite à votre invalidité ou votre décès? Qui peut administrer vos finances commerciales et personnelles? Qui peut gérer vos opérations quotidiennes? Avez-vous prévu un plan de relève? Voilà quelques questions que tout propriétaire d’entreprise devrait être en mesure de répondre adéquatement.

Des solutions…?

Si vous êtes invalide, d’où proviendra votre argent pour vivre et faire survivre votre entreprise. De plus, pendant combien de temps pourriez-vous tenir sans une source de revenu régulière? Si vous avez des épargnes et si vous mettez de coté 5% de votre revenu chaque année, une invalidité totale de 6 mois pourrait venir engloutir 10 années d’épargnes. Ensuite, quelle institution financière voudra prêter de l’argent à une personne invalide? Si vous décidez de vendre votre entreprise, pourriez-vous obtenir le juste prix si vous en êtes forcé … Et cet employé qui vous a demandé tant d’effort avant d’être autonome et rentable, serait-il prêt à attendre votre retour avant d’aller s’engager ailleurs. Si vous avez une assurance invalidité personnel qui remplace votre revenu, félicitation! Mais vous ne pouvez prendre cet argent pour rembourser vos frais fixes de bureau afin de faire survire votre entreprise car c’est vous et votre famille qui souffrira d’un manque de revenu.

Astuces

Voici quelques astuces afin de planifier la survie de votre entreprise en cas d’invalidité de maladies ou d’accidents. Tout d’abord, vous devez vous trouver un notaire. Il est important de mettre de l’ordre dans ses papiers. Par la suite, vous devez vous faire faire un mandat d’inaptitude en cas d’accident grave, d’une maladie dégénérative portant atteinte aux facultés intellectuelles, etc. Si l’une ou l’autre de ces éventualités arrivaient, avez-vous mis quelqu’un en charge de payer les comptes? Si vous n’êtes plus là demain matin, vous devez penser à une entente avec un employé, un associé, un professionnel ou même un concurrent afin d’assurer la continuité de l’entreprise. De plus, ceci vous permettra de choisir vous-même la personne qui prendra en main l’entreprise et cela permettra d’éviter les délais et des tracas financiers.

Et plus encore…

Il vous faudra également vous assurer. Plusieurs garanties sont disponibles pour vous aider à la survie de votre entreprise. Tout d’abord, il y a l’assurance frais généraux. Cette garantie a pour but de rembourser les dépenses fixes et normales d’entreprise déjà engagés tels que l’électricité, le téléphone, le loyer, les services public ou encore le salaire d’un employé qui n’occupe pas vos fonctions. Finalement, si ce n’est pas déjà fait, il faut assurer votre perte de revenu dont le salaire que vous vous versé, les bonis, les dividendes, etc. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter. Un de nos conseillers répondra avec plaisir à vos questions.

Partager sur :